Sinaldo : un projet pédagogique et interculturel

Dans une Guyane en mutation depuis plusieurs décennies, le projet « Sinaldo » tend à rappeler des valeurs fondamentales tirées du patrimoine guyanais, pour l’enrichissement de la société dans toute sa diversité.

Il est donc résolument tourné vers la jeunesse qui, à partir de cette colonne vertébrale (sinaldo, en créole), trouvera le centre de gravité qui lui permettra de bâtir le monde de demain.

Le projet académique s’étend sur deux années scolaires. Durant l’année 2010-2011, 45 élèves ont travaillé dans le cadre des ateliers théâtre de trois établissements scolaires de l’Ile de Cayenne : le LP Lama-Prévot, le LP Max Joséphine, et le collège Rémire 2.

La pièce AGO TUKUSIPAN WADA, écrite pour le projet par le dramaturge Elie STEPHENSON, est une fresque sur l’histoire du peuplement de la Guyane de la période pré-colombienne à nos jours.

Cinq représentations de la pièce ont eu lieu en juin-juillet 2011 à Cayenne, Macouria et au Suriname. Une tournée dans les communes de Guyane est prévue pour l’année 2011-2012, ainsi qu’un autre voyage hors du département. La pièce a été traduite en hollandais, et le sera en portugais du Brésil pour une publication trilingue.

L’Association guyanaise d’édition (AGE) est porteur du projet dans le cadre d’une convention avec l’Académie de Guyane, suivie par la Déléguée académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle (DAAC, Mme Maryse MICHALON).

Le projet « Sinaldo » se veut à la fois profondément ancré dans l’imaginaire guyanais, et imprégné de l’esthétique théâtrale de la grande région Amérique du Sud – Caraïbe. Il est un « work in progress », un projet dynamique fondé sur une approche collaborative de création permanente

L’idée est de mettre en collaboration des intervenants culturels, pédagogiques et institutionnels des trois territoires Brésil, Guyane, Suriname. La transmission des savoirs, des histoires, des héritages culturels offre des références positives, et constructives  à la jeunesse de Guyane, faite d’une diversité liée à ses pays voisins.

Inter-établissements et interdisciplinaire, Sinaldo représente le défi de faire travailler ensemble enseignants et personnels d’éducation, actifs et retraités, de collège et de lycée, autour d’une œuvre écrite par un auteur guyanais vivant, en faisant intervenir des artistes reconnus dans leur spécialité, au service du travail de nos élèves.

Ce faisant, le théâtre, la mise en scène, sont des modes d’expression artistique partagés, et donc des véhicules propices à la créativité et au volontarisme, tant des acteurs institutionnels, pédagogiques et culturels que des jeunes qu’ils ont la charge d’orienter, d’accompagner, de soutenir concrètement et intellectuellement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s